Master mention BANQUE-FINANCE (M1)

60

Objectifs

Le master Banque Finance forme en deux ans des cadres pour les banques, pour les institutions financières et pour les directions financières des grandes entreprises et des PME. Il forme également des ingénieurs qui se destinent aux études de marchés et à la prévision économique et financière.

Qualifications acquises

  • Spécialité Carrières Bancaires et Financières :
  • ils assurent une activité de conseil ;
  • ils analysent les besoins de leurs clients, sur les plans professionnel et privé ;
  • ils évaluent leurs projets, et fournissent les solutions financières adaptées ;
  • ils maîtrisent également les outils de la gestion du patrimoine privé, et connaissent le cadre juridique et fiscal sous-jacent aux activités financières de leur client ;
  • ils sont également capables de gérer et développer leur clientèle.
    • Spécialité Finance d'entreprise :

    1) superviser la gestion financière, 2) optimiser la gestion des sources de capitaux et leurs emplois (trésorerie), 3) assurer les relations avec les apporteurs de fonds, les banques, les marchés financiers, 4) rendre compte de la situation financière auprès du Directeur général, du Conseil d'administration, des autorités de surveillance, des auditeurs, des agences de notation financière, 5) préparer les budgets et de suivre leur exécution en collaboration avec le contrôleur de gestion, 6) préparer les décisions d'investissement et les opérations financières importantes, mais aussi le plus souvent, de 7) superviser la comptabilité, la trésorerie et les questions fiscales.

    Cette spécialité offre des compétences avancées en :

    • analyse économique aux niveaux micro-économique et macro-économique ;
    • méthodes de la finance quantitative et de la gestion d'actifs ;
    • économétrie, analyse de données, méthodes de prévision ;
    • informatique appliquée ;
    • construction et gestion de bases de données ;
    • datamining, géomarketing.

    Cette spécialité permet également d'acquérir des compétences techniques :

    • Pratique des logiciels (SAS, RATS, GAUSS)
    • Programmation (VBA).
      • Spécialité Ingénierie économique et Financière :

    Cette spécialité offre des compétences avancées en :

    • analyse économique aux niveaux micro-économique et macro-économique ;
    • méthodes de la finance quantitative et de la gestion d'actifs ;
    • économét

      Conditions d'accès

      • De plein droit : titulaires d'une licence Économie-gestion, Mathématiques économie,MASS (mathématiques appliquées aux sciences sociales), Gestion (ou Sciences de gestion) de l'université de Rennes 1.
      • Par validation d'acquis : les candidats titulaires d'un diplôme de niveau équivalent délivré par un autre établissement ou exerçant une activité salariée peuvent demander la validation par une commission de leurs acquis professionnels.Consulter le service de la formation continue : http://sfc.univ-rennes1.fr
      • Parcours Économie bancaire et financière en alternance : sélection sur dossier et recrutement par contrat. La procédure est décrite en détail sur le site de la formation. Capacité d'accueil : 25.

        Modalités de candidature

        Candidature en ligne

        • Accès de plein droit : à partir de juillet
        • Accès par validation d'acquis : de février à fin juin
        • Alternance : de février à mi-mai
      • Étudiants de Rennes 1 : candidature par l'ENT, onglet
      • Scolarité/Candidatures

        Modalités de la formation

        Une présentation détaillée des cours et des volumes horaires est disponible sur http://www.eco.univ-rennes1.fr

        La première année se déroule autour de cours communs présentant les connaissances de base à acquérir pour les métiers de la banque, de la finance d'entreprise et de la finance de marché. Deux parcours spécifiques au deuxième semestre permettent une spécialisation progressive pour des étudiants de profils et/ou sensibilités variés.

        • Le parcours Économie bancaire et financière oriente les étudiants vers des carrières de cadres pour la banque et l'entreprise. Il met l'accent sur la gestion financière des entreprises, le fonctionnement et les stratégies bancaires.

        Pour les étudiants visant une carrière bancaire, ce parcours est accessible en formation initiale classique ou en formation en alternance. Dans ce dernier cas,des périodes en banque et à la faculté d'environ un mois se succèdent sur le cycle complet M1+M2. La formation est organisée en partenariat avec le centre de formation des apprentis DIFCAM Bretagne, couvrant un très grand nombre d'établissements bancaires. L'étudiant recruté dans ce cadre a le statut de salarié pendant les deux années du master en alternance.

        • Le parcours Ingénierie économique et financière permet aux étudiants de développer leurs compétences pour les métiers de l'analyse prévisionnelle et de la gestion d'actifs. Ce parcours propose également de préparer les étudiants aux métiers de la recherche en macroéconomie et finance quantitative.

        Ce M1 ouvre en deuxième année sur trois spécialités (voir les fiches M2 correspondantes) :

        • Carrières bancaires et financières
        • Finance d'entreprise
        • Ingénierie économique et financière.

          Poursuite d'études

          La validation de la 1re année du Master vise principalement la candidature à l'entrée dans les spécialités de 2e année du Master :

          • carrières bancaires et financières ;
          • finance d'entreprise ;
          • ingénierie économique et financière ;

          ou dans des formations équivalentes d'autres universités.

          Grâce à un 1er semestre aménagé, la 1re année de Master permet également de préparer le concours du CAPES de Sciences Économiques et Sociales.

          Le niveau des connaissances acquises au cours de cette 1re année de Master offre la possibilité de passer les concours de la fonction publique, directement ou après un cycle préparatoire dans une institution spécialisée.

          Insertion professionnelle

          Dès la première année, le master permet d'acquérir le bagage nécessaire pour se présenter aux concours à dominante économique de la fonction publique (centrale ou territoriale). A l'issue de la deuxième année, il permet d'accéder à des métiers variés :

          • dans les réseaux bancaires : chargé de clientèle professionnelle, PME, entreprises junior ; gestionnaire de patrimoine junior ;
          • au siège des banques, institutions financières et assurances : analyste crédit,opérateur « middle-office », spécialiste datamining et d'évaluation des risques, analyste quantitatif « front-office », etc. ;
          • dans les grandes entreprises ou PME : trésorier d'entreprise, credit manager, contrôleur de gestion, assistant du directeur administratif et financier, responsable consolidation ;
          • dans les cabinets de conseil, d'audit : consultant en management ou stratégie financière ;
          • dans des instituts d'études et de recherche, de conjoncture et de prévision et les services d'études des banques, grandes entreprises ou administrations : économiste, conjoncturiste, prévisionniste, chargé d'études ;
          • à l'université : enseignant-chercheur (nécessité de réaliser une thèse après le master).