Master mention banque-finance (M2) spécialité ingénierie économique et financière

120

Objectifs

Cette spécialité apporte une triple compétence en analyse économique et financière, en méthodes quantitatives (économétrie, analyse des données, datamining...) et en informatique appliquée.

Elle fournit ainsi les connaissances et le savoir-faire nécessaires à la réalisation d'études économiques et financières, de prévisions et simulations, d'évaluations des risques, afin d'éclairer la prise de décision au sein d'unités opérationnelles ou de recherche.

Deux parcours sont proposés :

  • Finance quantitative, à finalité professionnelle, forme des économistes-statisticiens complets rompus aux méthodes avancées de la finance ;
  • Etudes et Recherche, à finalité recherche, met l'accent sur la dimension académique de la recherche en macroéconomie et finance.

Qualifications acquises

L'étudiant(e) est capable de :

  • réaliser des études économiques (macro, sectorielles') et financières assorties de prévisions,
  • adapter son diagnostic économique à l'environnement économique et réglementaire dans lequel il évolue,
  • évaluer et contrôler les risques de marchés financiers ou matières premières,
  • construire des portefeuilles optimaux (allocation d'actifs) selon des critères de rentabilité et/ou de risques,
  • proposer de nouveaux produits de gestion des actifs et des risques,
  • évaluer et contrôler les risques de défaillance de la clientèle (créer des indicateurs de scoring et des outils de suivi),
  • contribuer à la prospection de clients, développer les outils du marketing quantitatif.

    Conditions d'accès

    Sélection sur dossier et entretien (effectif : 25).

    Cette formation s'adresse en priorité aux étudiants titulaires d'une première année du master Banque - Finance ayant notamment suivi le parcours Ingénierie économique et financière.

    Elle est aussi ouverte aux titulaires d'un M1 en économie quantitative, mathématiques appliquées, ou d'un autre diplôme jugé équivalent.

    Ce master est accessible en formation initiale classique ou en formation continue. La validation des acquis professionnels est possible.

    Service de formation continue : http://sfc.univ-rennes1.fr

    Modalités de candidature

    Calendrier de candidature : du 1er février au 25 mai

    • Pour tout renseignement :

    Service scolarité : 02 23 23 35 59

    eco-scol@univ-rennes1.fr

    Modalités de la formation

    Le détail des enseignements et les modalités de contrôle des connaissances sont disponibles sur le site Internet de la faculté : http://www.eco.univ-rennes1.fr

    Semestres 3 et 4

    • Tronc commun
      • Econométrie - approfondissement
      • Environnement macroéconomique des marchés et des risques
      • Prévision

      • Parcours Etudes et Recherche :
        • Analyse économique approfondie
        • Séminaire de recherche 1 : Macroéconomie réelle, marchés de matières premières
        • Séminaire de recherche 2 : Monnaie, banque, finance
        • Mémoire de recherche

        • Parcours Finance quantitative :
          • Informatique, pratique des logiciels
          • Ingénierie de l'information économique et datamining
          • Outils de modélisation et de décision
          • Finance quantitative et gestion d'actifs
          • Outils de professionnalisation : langues, intégration professionnelle, simulation de recrutement, méthodes et pratiques professionnelles
          • Stage (4 à 6 mois, avril-septembre)

    Poursuite d'études

    Le parcours Etudes et Recherche ouvre la voie à la poursuite d'une thèse de doctorat.

    Insertion professionnelle

    Le secteur financier au sens large est le domaine d'insertion privilégié des jeunes diplômés du parcours Finance quantitative. Ils rejoignent les services spécialisés des banques, compagnies d'assurance, sociétés d'Asset Management, agences de notation, etc.

    La gamme de métiers est large :

    • analyste quantitatif de front office,
    • ingénieur financier (montage de produits structurés d'épargne...),
    • économiste de marchés,
    • stratégiste de marchés financiers et de matières premières,
    • spécialiste de l'allocation d'actifs,
    • contrôleur des risques de marchés ou de bilan,
    • spécialiste datamining et scoring sur l'évaluation des risques clients,
    • marketing bancaire.

    Le parcours Etudes et Recherche ouvre la voie à la poursuite d'une thèse de doctorat. Il permet de candidater aux postes d'économistes offerts par :

    • les organismes officiels d'études - OCDE (Organisation de coopération et de développement économiques), CEPII (Centre d'études prospectives et d'informations internationales), OFCE (Observatoire français des conjonctures économiques) -,
    • les banques centrales ou autres autorités de régulation - AMF (Autorité des marchés financiers), BRI (Banque des règlements internationaux) -,
    • voire les institutions financières internationales.