Master mention économie et gestion des entreprises (M2) spécia. concurrence, consommation, droit de la propriété indust

120

Objectifs

Depuis quatorze ans, cette spécialité donne à des étudiants ayant suivi en master 1 une formation juridique, commerciale ou économique, une formation pluridisciplinaire de haut niveau qui leur apporte une connaissance théorique et appliquée dans les domaines suivants :

  • droit de la concurrence (ententes, position dominante, contrôle de la concentration),
  • négociation de contrats de coopération et de distribution,
  • droit des brevets et des marques.

Qualifications acquises

L'étudiant (e) est capable de :

  • analyser les situations de marché au regard de la position concurrentielle de l'entreprise, grâce à sa double compétence en droit et en économie de l'entreprise,
  • contribuer à la prise de décision à partir des études économiques et juridiques,
  • formuler des préconisations en matière de croissance externe et de contrats de coopération et de distribution,
  • assurer la veille régulière de l'évolution des textes relevant du droit de la concurrence, de la consommation et de la propriété industrielle,
  • veiller au respect des dispositions réglementaires (en particulier au regard des articles L441 à L443 du code de commerce),
  • s'assurer de la conformité des actes juridiques et des contrats au regard des dispositions légales et de la protection des intérêts de l'entreprise,
  • contribuer à prévenir et à résoudre les litiges,
  • conseiller à la rédaction des conditions générales de vente, aux contrats de coopération, à la protection des marques, brevets et savoir-faire.

    Conditions d'accès

    Sélection sur dossier et entretien (effectif : 20).

    Cette spécialité de master s'adresse :

    • aux étudiants issus d'une première année de master ou équivalent en droit, en économie ou en gestion,
    • aux étudiants titulaires d'un diplôme d'une grande école (de commerce ou d'ingénieurs), d'un IEP, etc.,
    • aux cadres d'entreprise ayant une formation de niveau Bac+4 ou équivalent et ayant exercé des responsabilités professionnelles pendant au moins trois ans,
    • aux avocats souhaitant se spécialiser dans les domaines couverts par la formation.

    La validation des acquis professionnels est également possible. S'adresser au service de Formation continue de Rennes 1 : http://sfc.univ-rennes1.fr

    Modalités de la formation

    Les intervenants professionnels représentent plus de 50% de l'équipe pédagogique (chef de service de la DGCCRF, avocats d'affaires, directeurs juridiques et cadres commerciaux de grandes entreprises, responsables d'organisations professionnelles). Plusieurs de ces intervenants sont des anciens diplômés.

    La quasi totalité des enseignements est associée à la réalisation de travaux de groupe et travaux personnels, sous forme de dossiers à rendre, d'exposés, de cas concrets à étudier.

    Une présentation détaillée des cours et des volumes horaires est disponible sur http://www.eco.univ-rennes1.fr

    Semestre 3

    • Fondamentaux en microéconomie et économie industrielle
    • Pratiques anticoncurrentielles
    • Concentration des entreprises
    • Pratiques restrictives et concurrence déloyale
    • Brevets et marques

    Semestre 4

    • Contrats de distribution et pratiques verticales restrictives
    • Coopération entre entreprises
    • Droit de la consommation
    • Stage (de 3 à 6 mois)

    Modalités de candidature

    Candidature en ligne : du 1er février au 25 mai

    http://candidatures.univ-rennes1.fr

    Pour tout renseignement :

    Service scolarité - 02 23 23 35 59 - eco-scol@univ-rennes1.fr

    Insertion professionnelle

    Les diplômés sont recrutés :

    • au sein des directions générales et des directions juridiques des grandes entreprises,
    • dans des organisations professionnelles ou de défense des consommateurs,
    • dans des cabinets d'avocats ou de conseils en entreprise, etc.

    Exemples d'emplois occupés par les nouveaux diplômés :

    • conseiller d'entreprise,
    • juriste en droit de la concurrence, de la consommation et droit de la propriété industrielle,
    • conseiller en propriété industrielle,
    • chargé(e) de la réglementation et de la propriété industrielle dans une grande entreprise,
    • chargé(e) de mission à la DGCCRF (Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes),
    • consultant en stratégie.