Master mention économie et gestion publiques (M2) spécia. conseil en évaluation et analyse financière publique territ.

120

Objectifs

Cette spécialité vise à former des professionnels du nouveau management public, du suivi opérationnel et budgétaire, de l'analyse financière publique et de l'évaluation des politiques publiques et des programmes.

Sont particulièrement visés les recrutements dans les cabinets-conseil, les sociétés et administrations publiques (particulièrement de la fonction publique territoriale au niveau cadre) ; dans les organismes subventionnés par des fonds publics (bénéficiaires de fonds d'aides, de subventions ou d'intervention) ; dans les collectivités territoriales (régions, départements, communautés urbaines, d'agglomérations ou de communes, villes) et leurs syndicats.

Qualifications acquises

L'étudiant (e) est capable de :

  • maîtriser le domaine des politiques publiques territoriales, des collectivités locales et des finances locales,
  • faire l'analyse de la demande complète d'une commande publique de diagnostic, de pilotage, de suivi, d'analyse et/ou d'évaluation d'une politique publique, d'un programme ou d'un investissement public,
  • appréhender l'origine, la nature et les caractéristiques des principales ressources budgétaires des décideurs publics,
  • procéder à l'analyse des marges de manoeuvre budgétaires et faire l'analyse de l'endettement public local,
  • contribuer à concevoir et mettre en oeuvre des dispositifs complexes de diagnostic, d'audit, de suivi, d'analyse et d'évaluation de politiques publiques et de programmes publics,
  • maîtriser les techniques de contractualisation sur appel d'offres dans les marchés publics de prestations intellectuelles en évaluation financière et non financière,
  • animer et piloter une commande ou faire une proposition en matière d'évaluation des programmes et d'évaluation financière locale,
  • vérifier la déontologie dans les enquêtes, dans l'utilisation des outils de l'audit et de l'évaluation.

    Conditions d'accès

    Sélection sur dossier et entretien (effectif : 25).

    Peuvent se porter candidats :

    • les étudiants titulaires d'un M1 en économie, économie-gestion, AES, droit public, science politique,
    • les étudiants ayant 4 années de cursus en IEP ou école d'ingénieurs ou un diplôme validé par le service de Formation continue.

    Service de Formation continue : http://sfc.univ-rennes1.fr

    Modalités de la formation

    Une présentation détaillée des cours et des volumes horaires est disponible sur http://www.eco.univ-rennes1.fr

    La quasi totalité des enseignements est associée à la réalisation de travaux de groupe et travaux personnels, sous forme de dossiers à rendre, d'exposés, de cas concrets à étudier.

    Semestre 3

    • Evaluation
      • Méthodologie et techniques de l'évaluation et du suivi
      • Management de la performance publique
      • Calcul économique et étude de cas
    • Analyse financière
      • Analyse financière des collectivités et comptabilité publique
      • Prospective financière et budgétaire
    • Cours de spécialité
      • Droit budgétaire territorial
      • Territorialisation des politiques publiques
      • Audit et contrôle des collectivités territoriales
    • Outils et Méthodes
      • Statistiques, enquêtes et traitement des données, logiciels
      • Compte rendu de conférences et travaux de groupe (les étudiants en formation continue sont dispensés du dossier)
      • interventions de professionnels

      Semestre 4

      Stage et mémoire (6 mois)

    Modalités de candidature

    Candidature en ligne : du 1er février au 25 mai

    http://candidatures.univ-rennes1.fr

    Pour tout renseignement :

    Service scolarité - 02 23 23 35 59 - eco-scol@univ-rennes1.fr

    Insertion professionnelle

    Les professionnels issus de cette spécialité travaillent comme :

    • consultants du secteur public et des collectivités territoriales,
    • titulaires par intégration des concours d'attaché territorial ou d'administrateur territorial,
    • contractuels dans les différentes organisations publiques, Etat, collectivités territoriales.

    Les organisations qui les accueillent sont :

    • l'Etat, les organisations internationales,
    • des collectivités territoriales,
    • des grands consultants et grands comptes,
    • des structures d'animation de projets au niveau local,
    • des organisations relais subventionnées par des fonds publics.

    Ils y sont en charge :

    • du conseil aux collectivités territoriales, conseil sur politiques de l'Etat et de l'Union européenne.
    • de l'évaluation, du suivi budgétaire et de l'analyse financière.

    L'insertion professionnelle est dans la plupart des cas très rapide.