Erasmus à l’université Masaryk de Brno, Thibaut témoigne

Thibaut a étudié en République Tchèque à l’université Masaryk de Brno dans le cadre du programme d'échange Erasmus+

  1. Brno
  2. La faculté
  3. La vie étudiante
  4. Les voyages
  5. Les Tchèques
  6. Le climat
  7. Le logement
  8. Coût de la vie
  9. Mes conseils

Brno

Statue équestre du margrave Jobst du Luxembourg

Si le nom de Brno ne fait guère réagir en Europe de l’Ouest, la ville est néanmoins reconnue en Europe Centrale et Europe de l’Est. Je souhaite que mon témoignage puisse vous convaincre d’aller découvrir cette magnifique ville car elle le mérite.
Brno est située au sud-ouest de la République Tchèque, dans la région de Moravie du Sud.
C’est  la deuxième ville de République Tchèque, après Prague, que ce soit en termes de population (377 440 en 2014) ou d’activité économique.

Ce qui surprend en premier lieu, c'est l’architecture de la ville, avec ses nombreuses couleurs, caractéristiques de la région de Moravie du Sud. Dans ce domaine, Brno bénéficie d’une richesse culturelle très importante et de nombreux lieux sont à découvrir.
 Le centre-ville regorge de monuments historiques, de statues, de cathédrales, de grands bâtiments officiels, de sculptures…
De plus, la ville est incroyablement propre et cela rend la vie d’autant plus agréable. De même, la ville est très sûre. En 4 mois, je n’ai jamais eu de problème et je n’en ai jamais vu.

La faculté

La Faculté d’Économie et d’Administration

La faculté est très moderne !

Le travail y est vraiment agréable. Les professeurs sont bienveillants.
Certains cours sont dispensés par des professeurs eux-mêmes expatriés.
La pédagogie y est différente, les étudiants moins nombreux…
Les conditions sont parfaites pour étudier !

Et l’emploi du temps donne l’occasion de découvrir la République Tchèque et les pays voisins.

La vie étudiante

Brno est  une ville très dynamique, avec un grand nombre d’étudiants et notamment d’étudiants étrangers.  
Et cela se ressent. De nombreux évènements sont organisés pour les ‘’jeunes’’.

De nombreux bars et boîtes de nuits rendent la ville très attractive. Petite remarque à ce sujet : la bière fait partie du patrimoine national. Il en existe des dizaines de sortes différentes, à un prix très faible. 
De plus, les étudiants étrangers sont nombreux, ils participent à l’animation de la ville !

Le célèbre ‘’Pink Tank’’, qui représente souvent un point de rendez-vous

 

Les voyages

Par sa position géographique, Brno permet de découvrir de nombreuses destinations.
Proche de Prague, de Vienne ou encore de Cracovie.
Ces villes méritent réellement d’être découvertes, vous ne le regretterez pas. Je pense tout particulièrement à la ville de Prague, pour laquelle j’ai eu un véritable coup de cœur.

Le centre-ville de Prague

Le marché des autocars est beaucoup plus développé. Ils sont très nombreux et très abordables.
J’ai toujours voyagé avec Flixbus, ils sont confortables et surtout à un prix très abordable (environ 7€ pour aller à Prague, avec un trajet de 2h30 en moyenne).
Ils sont réservables par application mobile, ce qui permet d’éviter les difficultés liées à la langue.

Le théâtre national de Prague

 

Les Tchèques

On découvre vite la fracture générationnelle entre les jeunes qui n’ont pas connu le régime communiste et les générations précédentes.
Les jeunes sont extrêmement sympathiques, ils sont très ouverts et toujours prêts à vous aider. Les générations précédentes sont plus renfermées, paraissent moins sympathiques. Cela est lié à leur histoire et cela est expliqué lors de la semaine d’intégration. J’ai remarqué que le fait de connaître quelques mots (basiques) de tchèque améliore grandement les interactions. Alors, plutôt que de commencer une discussion avec un ‘’Hi’’, il vaut mieux débuter par un ‘’dobry den’’ et les Tchèques seront tout de suite plus souriants !

Les jeunes générations parlent toutes l’anglais, contrairement aux générations plus anciennes. Néanmoins, cela ne m’a pas vraiment posé de soucis. Lorsque j’avais quelque chose de précis à faire (par exemple, envoyer une lettre vers la France), je demandais aux réceptionnistes de ma cité universitaire de m’écrire la phrase et je parvenais toujours à m’en sortir.

La fontaine baroque Parnas de Brno

Le climat

Malgré ce qu’on peut s’imaginer sur l’Europe de l’Est, j’ai apprécié le climat.
Il fait bien entendu plus froid en automne-hiver, notamment à partir de novembre. La neige débute en décembre lorsque les températures sont autour de zéro. Mais c’est un froid sec, il suffit donc d’être bien habillé. Ce n’est pas aussi humide qu’en Bretagne.

Le logement

Il existe plusieurs résidences universitaires, mais pour un étudiant en Économie,  je recommande celle de Vinarska.
En effet, la faculté fait partie intégrante du site de Vinarska (on peut faire la comparaison avec Beaulieu). Ainsi, elle était à 50-100 mètres de mon bâtiment. Et d’après les retours que j’ai eus, c’est probablement la meilleure cité universitaire de Brno.

Les logements, répartis en 3 bâtiments, sont en cours de rénovation. J’ai vécu dans un bâtiment qui n’était pas encore rénové, cela m’a paru spartiate à mon arrivée. Mais je m’y suis vite habitué. Donc, même sans avoir la chance d’être dans une chambre remise à neuf, cela ne m’a pas gâché le séjour.
Vinarska est desservi par deux arrêts de tramway. Ainsi, on peut bénéficier d’un supermarché à l'arrêt de Vinarska (à 2min) et l’on peut rejoindre le centre-ville en 10-15min.

Le bâtiment administratif de l’Université Masaryk (du nom du premier président tchécoslovaque)

L’ambiance dans la cité universitaire était excellente ! On vit au contact de nombreux étudiants venant des quatre coins du monde. Des Européens bien sûr, mais également des Indiens, des Brésiliens, des Américains, des Australiens… Erasmus est l’occasion de rencontrer et de nouer des liens avec des personnes formidables.
De nombreux évènements sont organisés pour les étudiants Erasmus. Je souhaite mettre en avant en particulier les ‘’Countries presentations’’, organisés chaque semaine, où des étudiants font découvrir la culture et la vie dans leurs pays : repas avec des spécialités locales, habits traditionnels, présentations…

Ces évènements amènent beaucoup de monde ! C'est l’occasion d’apprendre des choses sur des pays qui nous paraissent parfois très lointains !

Coût de la vie

Autre point important : les prix. Ceux-ci sont moins élevés qu’en France.
La monnaie nationale est la couronne tchèque (‘’korun’’) et le taux de change est largement favorable aux personnes issues de la zone euro : 1€ = 25 kc.
En ce qui concerne le coût de la vie, le budget est compris entre 300 et 500 euros par mois.
Le loyer à Vinarska (internet inclus) est de 160€/mois.
Mon budget nourriture était de 150-200€/mois, mais je suis un gros mangeur.
L’abonnement aux transports est seulement de 27€ pour 3 mois.
Au final, mon budget mensuel était d’environ 400€.
À noter que les bourses Erasmus pour la République Tchèque sont d’environ 150 euros par mois.

 

Mes conseils

Ce semestre en République Tchèque a été une expérience inoubliable.
C’est un pays magnifique, avec une grande culture, qui fait ‘’changer d’air’’ et qui mérite d’être découvert. Pour résumer mon séjour en deux mots : DÉCOUVERTES et SOUVENIRS.
Le pays est magnifique, il illustre bien l’élégance et l’art de vivre à l’européenne. J’ai rencontré des personnes incroyables, avec qui j’ai gardé le contact.
Ce fut une expérience humaine très riche et le cadre de la République Tchèque a rendu l’expérience d’autant plus belle.
On peut avoir des hésitations à partir, mais je peux assurer que cela en vaut la chandelle. C’est une expérience sur laquelle il est difficile de mettre les bons mots car il faut la vivre pour comprendre.