Shannon raconte son Erasmus à Vaasa

Shannon étudie actuellement en Finlande à l’Université de Vaasa dans le cadre du programme d'échange Erasmus+. Mon expérience en trois mots : enrichissant, découverte, inoubliable.

  1. Vaasa
  2. Le climat
  3. L’université
  4. Les cours
  5. Le logement
  6. La vie étudiante
  7. Les voyages
  8. Mes conseils

Vaasa

La statue de la Liberté située sur une place du centre-ville

Vaasa est une petite ville de l’ouest de la Finlande bordée par la mer ; elle est située à 420 km d’Helsinki, la capitale et compte près de 70 000 habitants.

Il y a de nombreuses îles que l’on peut visiter en vélo et certaines ne sont accessibles qu’en bateau.
C’est une ville avec beaucoup de verdure, ce qui est idéal pour les balades. Il est possible de voir des aurores boréales lorsque le ciel est dégagé et sans les lumières de la ville.

L'église de la Sainte Trinité

Le climat

Le climat est doux lorsqu’on arrive en septembre, cependant les premières neiges arrivent vite. 
Cette année, nous en avons eu fin octobre. En novembre et décembre, les jours sont courts.
Le soleil se lève vers 10h et se couche vers 14h30, ce qui est assez étrange au début !
Lorsque je suis revenue en janvier, toute la ville était couverte de neige, avec des températures avoisinant les -8° mais les jours rallongent.

Les alentours de Vaasa

 

L’université

L'université de Vaasa

L’université est en briques rouges car c’est une ancienne usine ; elle est au bord de la mer, ce qui est très agréable.
Il y a plusieurs cafétérias pour manger le midi pour 2,60€. On nous propose une salade que l’on compose nous-mêmes en entrée, un plat chaud et du pain. Une cafétéria propose aussi des paninis, des petits-déjeuners ainsi qu’un repas servi de 15h à 18h (souvent une soupe).
La bibliothèque universitaire est sur 3 étages, elle est moderne avec plein de petits coins pour réviser. Nous pouvons apercevoir le coucher du soleil sur la mer par les grandes vitres de la bibliothèque. 
Concernant l'accueil, un tuteur est attribué à chaque étudiant. Il peut venir nous chercher à notre arrivée à l’aéroport ou à la gare. Il reste disponible pour toutes questions et pour les premiers jours de visite de la fac.
Une semaine d’intégration est organisée avant le début des cours pour rencontrer d’autres personnes, se familiariser avec la faculté et faire des activités.

Le campus sous la neige

 

Les cours

Nous n’avons pas beaucoup d’heures par semaine par rapport à la France, le travail personnel est donc important. Nous avons des petits travaux à rendre tout le long du semestre.
Les travaux de groupe sont très présents, ce qui permet de rencontrer des personnes de cultures différentes. Les cours sont parfois « intensifs ». En effet, ils se déroulent sur 1 mois ou parfois 1 semaine, puis l’examen a lieu 1 ou 2 semaines après, ce qui permet d’éviter la semaine de partiel à la fin du semestre.
Les notations vont de 1 à 5, sachant qu’il faut au moins 1 pour valider. Cela correspond à environ 40 ou 50 sur 100. Il y a également 3 essais pour passer un examen.

Le campus de l'université

 

Le logement

VOAS est le plus grand organisme à Vaasa pour les logements étudiants. Ce n’est cependant pas comme le CROUS : le premier arrivé est le premier servi.
Les résidences meublées sont beaucoup demandées, c’est pourquoi il faut s’y prendre dès que vous avez la réponse Erasmus ! Ayant eu la réponse plus tard pour ma destination, j’ai eu une résidence meublée (Kallioka) assez loin de la faculté (de 15 à 20 minutes en vélo) mais assez proche du centre (10 minutes en vélo). Cependant, je m’y plais beaucoup car étant un peu plus loin du centre, la résidence est calme et les appartements ressemblent à des petites maisons. J’ai donc décidé d’y rester pour le second semestre.
Pour ce qui est des résidences meublées, la plus proche de la faculté est Linna et celle la plus proche du centre est Olympia.
Les logements hébergent souvent 2 colocataires de nationalités différentes. Nous avions un appartement de 64m2 avec salle de bain et cuisine en commun et des chambres de 12m2 pour un loyer de 240€ par mois.

Le logement VOAS - Kalliola

 

La vie étudiante

Le vélo est essentiel pour la Finlande ! Que ce soit pour aller en cours, pour les courses et également pour sortir en ville lors des soirées étudiantes !
Le ticket de bus à l’unité est cher, cependant l’abonnement est de 30€ par mois. Malheureusement, les bus sont mal desservis, ce qui demande d’être bien organisé car parfois, il y a seulement 1 bus toutes les heures.
En Finlande, l’alcool ne se vend pas en grande surface mais dans un magasin séparé appelé Alko. Les prix sont beaucoup plus élevés qu’en France !
La nourriture est un peu plus chère qu’en France, cela reste néanmoins abordable.

Mes colocataires Erasmus

 

Les voyages

ESN est l’association Erasmus qui propose plein de voyages tout au long du semestre.
Par exemple, Saint-Pétersbourg, la Laponie, Tallinn, les îles Lofoten en Norvège… Je suis allée à Saint-Pétersbourg en Russie et je conseille énormément ce voyage ! Le changement de culture est impressionnant et le fait d’y aller en bateau (et de passer la nuit sur le bateau) laisse de bons souvenirs.
Je vais faire la Laponie ce semestre et j’ai déjà hâte de découvrir le pays du Père Noël.

Musée de l'Ermitage à Saint-Pétersbourg

 

Mes conseils

Ne pas avoir peur de se lancer dans cette aventure et d’aller vers les autres pour découvrir de nouvelles personnes et de nouvelles cultures.
Il faut également oser aller vers des personnes d’autres nationalités et pas seulement les Français, sinon vous risquez de parler français tout votre semestre. Mais vous aurez sûrement des colocataires de nationalités différentes, donc profitez-en.
Entraînez-vous à faire du vélo car il sera votre meilleur ami en Finlande !
Le froid est supportable tant qu’on a les bonnes chaussures, de bons gants et un bon blouson ; il ne faut donc pas avoir peur de ça. Au début, le manque de soleil se fait sentir mais on s’y habitue.
Je vous recommande vraiment de partir, c’est une aventure qu’il faut vivre et qui vous laissera plein de souvenirs.
Ne pas hésiter également à contacter les étudiants déjà partis pour avoir plus d’informations.